Header Social Gones
Strasbourg - OL (2-2) : pas de quoi se rassurer…
10MAR

Strasbourg - OL (2-2) : pas de quoi se rassurer…

L’Olympique Lyonnais se déplaçait hier soir chez des Strasbourgeois en difficulté ces derniers temps en championnat. Cinquante minutes correctes, avant de dégringoler…

Les Lyonnais se devaient de gagner, tout d’abord pour recoller aux Lillois qui se déplacent dans le Forez ce dimanche, mais aussi pour préparer au mieux le match contre Barcelone en Ligue des Champions. Et tout commençait parfaitement avec une passe ratée de Koné vers son gardien qui profitait aux joueurs de Bruno Genesio, et notamment à Moussa Dembélé qui ouvrait le score (3e).

Par la suite, l’OL se procurait énormément d’occasions,malheureusement sans les concrétiser, notamment à cause du gardien alsacien Sels, auteur d’un très bon match. Coup dur à la 17e minute côté rhodanien avec la blessure de Marcelo. Sur une action plutôt anodine, le défenseur brésilien sortait après une douleur à la cuisse. Inquiet, le staff lyonnais, annonçait immédiatement son forfait pour mercredi, avant que Bruno Genesio ne se rétracte au micro de Canal+ et confie attendre des examens médicaux complémentaires.

Au retour des vestiaires, Houssem Aouar, transparent sur le terrain depuis le début de la rencontre, trouvait la brèche sur le côté gauche de la défense strasbourgeoise et subissait une faute de Koné dans la surface de réparation. Dembélé transformait en force le pénalty, 2-0 (21e).

Mais tout se compliquait par la suite. Après un accrochage entre Mendy et Da Costa (59’), qui aurait mérité rouge pour les deux joueurs, les Alsaciens se sentaient pousser des ailes. En deux minutes, Ludovic Ajorque inscrivait un doublé alors que les hommes de Thierry Laurey s’étaient montrés inoffensifs depuis le début de la rencontre.

Ensuite, malgré l’entrée en jeu de Nabil Fekir et de Bertrand Traoré, les Lyonnais ne trouvaient pas la solution, le RCSA ayant même la possession de balle en fin de match.

Pas de quoi se rassurer, donc, avant le déplacement en terre catalane mercredi soir, même si l’OL ne réalise jamais de grandes performances en championnat avant un match européen. Le jeu inquiète, surtout la défense, maintenant affaiblie par la blessure de Marcelo, titulaire indiscutable depuis le début de saison. Malgré ça, l’exploit est toujours possible.