Header Social Gones
Angers - OL (1-2) : Tops et Flops
27OCT

Angers - OL (1-2) : Tops et Flops

Les Lyonnais aiment se faire peur, et pas seulement en période d’Halloween… Jamais rassurés ni rassurants, même à 11 contre 10, ils nous ont encore donné quelques sueurs froides ce samedi soir. Voici nos tops et nos flops.

Les Tops

Memphis : Le joueur qui a fait basculé le match ! Entré à la 55e minute pour remplacer Jordan Ferri, le Néerlandais a pesé grandement sur le jeu lyonnais, participant à la création comme à la finition avec un but à la 87e. Mais il goûte peu d’être remplaçant et ne se prive pas de le faire savoir…

Houssem Aouar : À un poste qui n'est pas vraiment le sien, bien que souvent utilisé dans cette position par Bruno Genesio, l'international espoir a réalisé un bon match, se montrant précis dans les petits espaces, ce qui a permis d'inquiéter la défense angevine à quelques reprises. Récompensé par un but à la 63e minute de jeu, il a encore montré toute l'étendue de son potentiel, malheureusement trop peu exploité.

Tanguy Ndombélé : Encore lui ! Habitué de cette rubrique, l’ex-Amiénois a de nouveau apporté percussion et verticalité dans un match où l’on a surtout vu de horizontalité avec le traditionnel jeu en U de Genesio…

Les Flops

Bertrand Traoré : Lui aussi est un habitué de cette rubrique, mais dans le mauvais sens cette fois-ci. En grande difficulté dans ce début de saison, l'attaquant lyonnais s'est encore montré trop maladroit pour peser sur le jeu de l'équipe. Il a été remplacé à 10 minutes de la fin par Martin Terrier.

Jordan Ferri : Déjà nîmois ? Le milieu de terrain qui serait sur les tablettes de Nîmes a réalisé un match impressionnant… par son manque d'implication. Statique sur chaque coup de pied arrêté et proposant un jeu uniquement latéral, il a été l'un des points faibles de l’OL dans ce match, jusqu'à son remplacement salutaire par Memphis.

Marcelo : Fébrile tout au long de la rencontre et trop court sur la réduction du score angevine, le défenseur brésilien a commis trop d'erreurs pour un match de Ligue 1, des erreurs qui auraient pu coûter bien plus cher face à un adversaire d’un autre niveau. Heureusement, Denayer était là pour sauver les meubles.

Suivez-nous sur Facebook