Header Social Gones
OL - Nîmes : croquer les Crocos !
19OCT
  • Publié le 19/10/2018 à 12:13 par Arthur T

OL - Nîmes : croquer les Crocos !

Les Lyonnais avaient quitté les terrains de Ligue 1 sur une terrible défaite 5-0 au Parc des Princes, il y deux semaines. Les hommes de Bruno Genesio auront donc envie de se racheter devant leur public, dès ce soir contre Nîmes.

L’Olympique Lyonnais

Voilà maintenant trois semaines que l’OL n’a pas gagné un match, l’équipe restant sur un triste bilan de deux nuls et une défaite. Un début de saison en dents de scie marqué par seulement 4 succès en 9 rencontres. En offrant parfois de grandes prestations (Manchester City et Marseille), mais en rendant plus souvent des copies décevantes (la liste serait trop longue), Lyon, déjà distancé, navigue à 13 points du PSG, si bien qu’il y a lieu de regarder moins haut et de jeter un coup d’œil aux deux coupes nationales qui échappent aux Gones depuis maintenant 6 ans. Cette saison encore, des lacunes défensives sont à noter, comme le prouvent les (déjà) 12 buts encaissés. Beaucoup trop pour un club qui espère sortir des poules en LDC et finir à la deuxième place de la L1.

La recrue internationale annoncée en défense et promise par Aulas ne sera donc jamais arrivée. La venue de Jason Denayer à la fin du mercato essaye tant bien que mal de cacher des erreurs qui se répètent depuis de nombreuses saisons. Le Belge, qui a enchaîné les prêts saison après saison, se retrouve propulsé au rang de taulier de l’arrière-garde lyonnaise. Étonnant, non ? C’est là un cas typiquement lyonnais, ce qui amoindrit l’effet de surprise.

Ce soir, Bruno Genesio devra faire sans latéral droit puisque les trois qui figurent habituellement dans le groupe – Rafael, Tete et Dubois – sont indisponibles. Selon L’Équipe d’hier, Denayer pourrait se retrouver sur le flanc droit. En conférence de presse, le coach rhodanien a également évoqué la possibilité de faire jouer Ferland Mendy à ce poste. Le récent champion du monde, Nabil Fekir, ne sera pas de la partie non plus : il est toujours touché à la cheville et son entraîneur espère le récupérer pour la réception de Bordeaux. À noter que le milieu Maxence Caqueret et l’attaquant Ousseynou Ndiaye intègre le groupe pour pallier les absences de Tousart (suspendu) et Cornet (blessé).

Le Nîmes Olympique

Les attentes à l’égard Nîmes sont évidemment moindres. Récents promus, les hommes de Blaquart aimeraient rester une saison de plus en Ligue 1. Cela faisait tout de même 25 ans qu’on n’avait pas croisé les « Crocos » sur un terrain de première division. Ils ont inauguré leur retour dans l’élite de belle manière, en enchaînant deux victoires, dont une de prestige face à Marseille (3-1). Depuis, le bilan est mitigé, même si les « gros » du championnat leur réussissent bien, en témoignent la victoire contre l’OM et les deux nuls à l’extérieur sur les terrains de Bordeaux (3-3) et de Monaco (1-1). Réputés pour leur jeu porté vers l’avant et leur pressing haut, les Nîmois devront se méfier de Memphis Depay, au top de sa forme en sélection, qui profitera des espaces ainsi créés dans la défense.

L’arbitre

Ce match sera dirigé par Olivier Thual, qui n’a encore arbitré aucun des deux clubs cette saison.

Suivez-nous sur Facebook